Cannabis and your health banner

LE CANNABIS ET VOTRE SANTÉ

Apprenez-en plus

Le cannabis et votre santé

Le plant de cannabis contient des centaines de composés chimiques. 

Deux de ceux-ci dont on entend souvent parler sont les suivants :

  • Le THC (delta-9-tétrahydrocannabinol) est ce qui entraîne une sensation d’euphorie. 
  • Le CBD (cannabidiol) est utilisé pour ses propriétés analgésiques et il n’entraîne pas une sensation d’euphorie.

Les effets du cannabis peuvent être ressentis en quelques secondes ou quelques minutes selon la manière dont vous le consommez.

Méthodes de consommation du cannabis Début potentiel des effets Durée potentielle des effets
Fumer ou vaporiser De quelques secondes à quelques minutes Jusqu’à 6 heures*
Ingérer (aliments ou capsules) De 30 minutes à 1,5 heure Jusqu’à 12 heures*
Sous la langue 5 à 30 minutes Jusqu’à 12 heures*

*certains effets peuvent durer jusqu’à 24 heures

Le cannabis peut provoquer divers effets sur le cerveau. Souvent, vous ressentirez une sensation d’euphorie, un sentiment de bien-être et de relaxation. Cependant, le cannabis peut également causer des effets néfastes et désagréables comme la fatigue, la confusion, l’anxiété, la peur ou la panique. Les risques à court terme de la consommation de cannabis comprennent un impact sur la mémoire et sur l’apprentissage, ainsi que des répercussions sur l’attention et des fonctions psychomotrices. Les risques à long terme de la consommation de cannabis comprennent des dommages permanents du fonctionnement mental, la dépression et des troubles anxieux. Fumer du cannabis, surtout lorsqu’il est mélangé avec du tabac, nuit à vos poumons et à votre système respiratoire. 

Les études ont permis de constater invariablement que plus la consommation de cannabis commence en bas âge et plus la consommation est fréquente et longue, plus le risque d’effets néfastes sur le développement est élevé, certains de ces effets étant permanents ou de longue durée.  

Combiner le cannabis avec de l’alcool ou d’autres drogues augmente considérablement les risques. 

 

Chaque fois que vous consommez du cannabis, il peut : 

  • altérer votre capacité à conduire ou à faire fonctionner de l’équipement en toute sécurité en ralentissant votre temps de réaction et en réduisant votre coordination physique;
  • nuire à votre apprentissage et à votre mémorisation en réduisant votre capacité d’attention; 
  • agir sur votre humeur et vos émotions, et causer un état d’anxiété ou de panique; 
  • perturber votre santé mentale, et potentiellement déclencher un épisode psychotique. 

La consommation régulière de cannabis (quotidienne ou presque) et sur une longue période (plusieurs mois ou années) peut :

  • endommager les poumons et rendre la respiration plus difficile, car la fumée de cannabis contient des substances nocives. Fumer du cannabis, surtout lorsqu’il est mélangé avec du tabac, nuit à vos poumons et à votre système respiratoire;
  • avoir des effets sur la santé mentale et accroître les risques d’anxiété, de dépression, de psychose et de schizophrénie; 
  • entraîner une dépendance physique ou psychologique. Contrairement à ce que l’on croit généralement, il est possible de devenir dépendant au cannabis. Environ 9 % des consommateurs de cannabis sont dépendants. La consommation durant l’adolescence augmente les risques de dépendance. Obtenez de l’aide pour une consommation problématique de drogues : 
    Télé-Soins 811
    Services de traitement spécialisé des dépendances, Centres de traitement des dépendances du Nouveau-Brunswick de Santé Nouveau-Brunswick 

Liens :

Effets du cannabis sur la santé
Lignes directrices sur la réduction des risques de la consommation de cannabis

Pregnancy Banner

GROSSESSE ET ALLAITEMENT

Les substances chimiques dans le cannabis sont transmises au bébé par le sang de sa mère durant la grossesse.

Elles sont emmagasinées dans les graisses du lait maternel et sont transmises au bébé durant l’allaitement. Le cannabis peut nuire au développement du cerveau d’un bébé et peut affecter des aspects importants de sa capacité de raisonnement et de sa santé mentale plus tard dans la vie.

La fumée du cannabis est nocive et une exposition à la fumée peut entraîner une maladie chez les bébés et les jeunes enfants.

Liens :
La société des obstétriciens et gynécologues du Canada - C’est plus qu’une herbe

Youth Banner

LE CANNABIS ET LES JEUNES

Le cerveau humain n’est pas entièrement développé avant l’âge de 25 ans.

Le THC agit sur les mécanismes du cerveau qui interviennent dans son développement. Plus la quantité de THC dans le cannabis est élevée, plus le consommateur risque d’en subir les conséquences.

Plus une personne est jeune quand elle commence à consommer du cannabis, plus les risques sont élevés. Combiner le cannabis avec de l’alcool ou d’autres drogues augmente considérablement les risques.

Liens :
Effets chez les jeunes
Parler du cannabis avec votre ado